The initials B.B. comme Banane Bio

Les producteurs européens de la banane tentent une opération de lobbying pour que la législation concernant les produits bio soit modifiée. Actuellement, les fruits et légumes bio en provenance de pays non européens ne respectent pas obligatoirement les mêmes normes que celles exigées par l’Union européenne dans la mesure où ces produits sont « équivalents » à ceux vendus en Europe.

Prenons le cas d’une banane étiquetée bio et provenant de la République Dominicaine. Certaines plantations utilisent 33 produits phytosanitaires dont 14 sont interdits par l’Union européenne. En comparaison, les cultivateurs de banane bio dans les Antilles n’utilisent que 3 produits et ceux-ci sont évidemment autorisés. Bref, ces bananes importées « bio » ne pourraient pas bénéficier de cette étiquette si elles avaient été produites dans un pays de la communauté européenne.

Les producteurs cherchent donc à remplacer ce principe d’équivalence par celui de conformité. Dans ce cas, seules les bananes ayant été traitées avec des produits autorisés par l’Union européenne pourraient être labellisées bio.

Pour les bananes bio comme pour les autres produits, les consommateurs doivent donc rester vigilants. Leurs choix peuvent se révéler décisifs et influencer l’évolution de la règlementation pour assurer une plus grande transparence.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s